Allocution de M. Armand Guy ZOUNGUERE-SOKAMBI à l’occasion de la cérémonie de signature d'une Convention de financement avec AERCO

Published on 12/9/15 at 11:48 AM

Monsieur le Directeur Général de la Société des Aéroports du Congo (AERCO),
Monsieur le Directeur Général de la BGFIBANK Congo,
Monsieur le Directeur Général de la Société Générale du Congo (SGC),
Monsieur le Directeur Général de la Banque Commerciale Internationale (BCI),
Mesdames, Messieurs,
Je vous souhaite la bienvenue à la BDEAC et voudrais vous exprimer les regrets de Monsieur le Président Abbas Mahamat TOLLI de n’avoir pu être présent à cette cérémonie de signature des documents de financement du premier programme d’investissement au profit de la Société des Aéroports du Congo.
La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale se réjouit de la confiance que vous lui faites dans cette syndicalisation des Banques ; le contexte financier nous oblige à renforcer la cohérence de nos actions dans le financement des économies de notre champ d’action. Cette syndicalisation s’avère être une nécessité non seulement dans la capitalisation de nos expériences mais et surtout d’avoir des échanges de bonnes pratiques ; le but étant que nous minimisions les risques.
Il est également nécessaire que nous révisions notre mécanisme de sécurisation des paiements par la mise en place d’un dispositif qui garantirait l’équité dans le remboursement de la dette de chaque banque participante. Dans ce sens, la Banque des Etats de l’Afrique Centrale pourrait jouer un rôle.
La signature de cette convention de financement est l’une des concrétisations majeures de la volonté de la BDEAC à soutenir les actions de politiques publiques de diversification des économies par les Autorités de la République du Congo.
Qu’il me soit permis au nom du Président de l’Assemblée Générale de la BDEAC et au nom de la Présidence de la BDEAC, d’exprimer aux Autorités de la République du Congo notre fierté d’être partie prenante de la modernisation et de la réhabilitation des Aéroports du Congo.
Distingués Invités,
Le projet pour lequel la BDEAC est chef de file porte sur les travaux de renforcement de la piste et des bretelles de l’aéroport de Pointe - Noire. Il s’agit de mettre aux normes de l’Association Internationale du Transport Aérien (IATA), la chaussée aéronautique de l’aéroport de Pointe-Noire afin qu’elle puisse assurer un meilleur trafic prévisionnel et accueillir des avions de dernière génération.

Monsieur le Directeur Général des Aéroports du Congo,
Mesdames et Messieurs,
La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) dans sa mission de Développement se félicite des effets positifs de ce financement dans le domaine social. Les différents volets du projet seront créateurs d’emplois directs et indirects et d’importants revenus seront générés au profit du Société des Aéroports du Congo et de l’Etat à travers les prélèvements des impôts directs et indirects.
Cette signature ne pourrait se concrétiser sans l’appui de toutes les parties techniques prenantes aux traitements de ce dossier. Je voudrais réserver une mention particulière à tous ceux et celles qui ont participé à ce travail.
Distingués Invités,
Sous la Présidence de Monsieur Abbas Mahamat TOLLI et avec l’appui de nos organes de décisions, nous sommes déterminés à apporter le soutien de la Banque dans les secteurs cibles de la politique de diversification des économies de nos Etats.
Mesdames, Messieurs,
La modernisation et la réhabilitation des Aéroports en République du Congo ne pourraient se faire sans la vision et l’engagement de Son Excellence Monsieur Denis SASSOU NGUESSO, Président de la République du Congo. Cette modernisation des Aéroports du Congo offre un espace de mobilité, de rencontre et de convivialités ouvertes sur le monde ; les aménagements de ces aéroports  concourent aussi bien à renforcer les actions pour une intégration parfaite dans l’espace de la CEMAC, qu’à améliorer l’espace de vivre ensemble, vecteur de PAIX dans notre région.
Je vous remercie.