Signature de deux conventions de financement avec l’Etat tchadien

Published on 11/26/15 at 11:31 AM

Le Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), Monsieur Abbas Mahamat TOLLI, et Madame Mariam Mahamat NOUR, Ministre du Plan et de la coopération internationale de la République du Tchad, ont procédé le 24 novembre 2015, à la signature de deux conventions de financements.

thumbnail

Aux termes de ces conventions, la BDEAC accorde à l’Etat tchadien cinquante milliards de francs CFA (50 000 000 000) pour la réalisation de deux projets importants ci-après :

 

    i.        L’aménagement et le bitumage de la route Kyabé-Singako sur une distance de 72,3 kilomètres. Le montant du prêt octroyé par la Banque s’élève à vingt milliards (20 000 000 000) de francs CFA. La réalisation du tronçon Kyabé-Singako permettra de compléter le chaînon manquant sur le corridor N’Djamena-Moundou-Sarh-Kyabé-Singako-Am Timan-Abéché. Elle constitue donc un maillon de la boucle Moundou-Sarh-Abéché qui permettra de relier le sud-ouest à la ville principale du centre-est,  en passant par les riches terres agricoles des régions du Moyen Chari et de Salamat au sud.

 

     ii.            Le financement du programme d’investissement de la Société Cotonnière du Tchad Société Nouvelle (Cotontchad SN). D’un montant de trente milliards (30 000 000 000) de  francs CFA, ce concours servira :

 

-          à la construction de deux nouvelles usines ; une à Gounou-Gaya et l’autre à Doba ;

-          à l’augmentation de la capacité de production de l’usine de Kyabé ;

-          au renouvellement de la flotte logistique de transport ;

-          et à l’amélioration du système d’information de Cotontchad SN.

Ces investissements permettront à Cotontchad SN, d’atteindre son objectif de production de 300 000 tonnes de coton graine à l’horizon 2018 conformément à son plan d’affaires.

Avec ces nouveaux prêts accordés à l’Etat tchadien, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale affirme son engagement à contribuer efficacement à l’accès des populations aux infrastructures de base. Elle démontre aussi sa volonté à accompagner le Tchad dans la diversification de son économie et sa quête de l’émergence.

 

 Fait à N’Djamena, le  

 

   

 

Abbas Mahamat TOLLI

Président de la BDEAC