Assemblée générale du 16 novembre 2015

Publié le 17/11/15 à 16:26

L’Assemblée Générale de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) s’est réuni à Brazzaville en République du Congo, en séances ordinaire et extraordinaire le 16 novembre 2015, sous la présidence de son Excellence M. le Ministre Miguel ENGONGA OBIANG EYANG, Ministre des finances et du budget de la République de Guinée Equatoriale.

thumbnail

En sa séance ordinaire, l’Assemblée Générale a approuvé la désignation des nouveaux Administrateurs et de leurs suppléants. Ceux-ci siégeront désormais au Conseil d’Administration pour une durée de trois ans renouvelable une fois. En outre l’Assemblée générale Ordinaire a pris connaissance de la transaction intervenue entre les Institutions Africaines et la Bank Austria dans le cadre du règlement du contentieux des fonds priméo, et a demandé à la direction de la Banque de la tenir informée du dénouement prochain de cette affaire.

Par ailleurs, les travaux de l’Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) ont porté essentiellement sur  l’examen du Rapport de vérification présenté par la Commission Bancaire de l’Afrique Centrale (COBAC), relatif à la stratégie, l’organisation interne,  les systèmes d’information et de contrôle, les engagements et risques ainsi qu’aux résultats financiers de la BDEAC. Elle en approuve les  recommandations plus particulièrement celle concernant le soutien renforcé des Etats membres, de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et des autres actionnaires de la BDEAC. Par conséquent, l’AGE a pris des résolutions pertinentes y relatives.

Traitant particulièrement de la question du capital de la Banque, l’Assemblée Générale, tout en se félicitant de la souscription et de la libération des quotes-parts de la quasi-totalité des Etats membres, a insisté sur la nécessité de son opérationnalité conformément au calendrier prévu, notamment en ce qui concerne sa libération par l’ensemble des Actionnaires. Cette importante opération vise un double objectif : d’une part, permettre à l’Institution de retrouver son équilibre par le renforcement de ses fonds propres, et d’accroître sa capacité d’emprunt nécessaire à la mobilisation des ressources destinées au financement de ses activités d’autre part.

Par ailleurs, abordant les questions diverses, l’AGE a également noté favorablement les actions déjà engagées par la nouvelle équipe dirigeante quelques mois après sa prise de fonction, notamment en matière d’accélération des reformes, de renforcement de la coopération avec les actionnaires et en matière de gestion des ressources humaines. Par conséquent, les actionnaires ont marqué leur volonté d’accompagner la nouvelle direction de la BDEAC sur le chemin ainsi tracé.

Avant de lever la séance le Président de l’Assemblée Générale a chaleureusement remercié les membres pour leurs contributions sur les dossiers examinés.

 

 

Fait à Brazzaville, le 16 novembre  2015

 

 

Miguel ENGONGA OBIANG EYANG

Président de l’Assemblée Générale