La BDEAC appuie le développement des filières agricoles en Guinée Equatoriale à travers un financement de FCFA 3,4 milliards à la Société MASANDO SA

Published on 6/15/22 at 9:29 AM

Le Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), Monsieur Fortunato - OFA MBO NCHAMA et le Président Directeur Général de la Société MARIA SALOME NDOHO Y FAMILIA (MASANDO SA), Monsieur José Rafael EDJANG MIKO AKOGO, ont procédé ce mardi 14 juin 2022, à la signature d’un Accord de prêt pour le financement du projet de création d’un complexe agropastoral et de transformation de produits agricoles à Mikomeseng et ses environs.

thumbnail

Par cet Accord, la BDEAC met à la disposition de la société MASANDO SA un financement de FCFA 3,4 milliards, pour la production de la viande de porc et d’aliments destinés au bétail, via la transformation des produits agricoles en provende et en huile. Il est ainsi prévu de produire annuellement : 768 tonnes de viande de  porc, 200 000 litres d’huile de soja et d’arachide, et 7500 tonnes de maïs dont, 4500 tonnes pour l’alimentation et 3000 tonnes pour la commercialisation. Ce projet qui vise le renforcement de la production agricole afin de contribuer à la sécurité alimentaire génèrera plusieurs bénéfices.

Ainsi, sur le plan socio-économique la mise en œuvre du projet contribuera à créer plusieurs emplois directs et à renforcer l’assiette fiscale de l’Etat grâce au paiement de divers impôts et taxes. En outre, ce projet qui est en parfaite adéquation aussi bien avec le Plan National de Développement économique et social de la Guinée Equatoriale  qu’avec le Plan Stratégique 2017-2022 de la BDEAC - qui tous les deux  considèrent  l’agriculture comme l’un des piliers indispensables à la diversification économique -réduira  la facture et les importations alimentaires de la Guinée Equatoriale.

Dans son allocution de circonstance, le Président de la BDEAC a exhorté le PDG de MASANDO SA à tout mettre en œuvre pour la réussite de ce projet, afin de permettre aux populations de bénéficier localement des produits bio à des coûts abordables.

 

 Monsieur Fortunato –OFA MBO NCHAMA a enfin remercié les Autorités de la République de Guinée Equatoriale qui ne cessent d’insuffler « des mesures incitatives pour favoriser les investissements locaux et la diversification de l’économie locale ».

Fait à Brazzaville le 14 juin2022.

______

Cellule Communication & Marketing BDEAC/ Siège Brazzaville - site web : www.bdeac.org - email : bdeac@bdeac.org Tél : + 242 04 426 83 00