PRESENTATION DU FONDS BLEU

Published on 10/28/21 at 8:52 AM

En 2015, la communauté internationale a adopté le Programme de développement durable des Nations Unies à l’horizon 2030, assorti de 17 objectifs de développement durable (ODD), universels, indissociables et ambitieux pour lutter efficacement contre la pauvreté, protéger la planète et assurer une croissance mondiale inclusive. La même année, l’Accord de Paris sur le climat a été adopté pour réduire les émissions de Gaz à effet de serre de manière à limiter l’élévation de la température globale de la terre à 2°C voire 1,5°C d’ici la fin du siècle.

thumbnail

Pour opérationnaliser ces actes, il a été créé le 16 novembre 2016 à Marrakech par les Chefs d’Etat et de Gouvernement Africains, réunis en marge de la COP22, la Commission du Bassin du Congo (CCBC), dont la mission est d’assurer la coordination et le suivi de toutes les actions et initiatives visant à concilier la lutte contre les changements climatiques et le développement économique en vue de parvenir à une croissance inclusive dans les 16 Etats membres que sont : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Kenya, l’Ouganda, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, la République du Congo, la République du Rwanda, le Sao Tomé & Principe, le Soudan du Sud, la Tanzanie, le Tchad et la Zambie.

C’est dans ce contexte que le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, l’un des principaux financiers de la CCBC, est initié et sera concrétisé  le 9 Mars 2017 par la signature par dix (10) pays du Mémorandum d’entente le créant. Il a pour objectif de mobiliser les ressources nécessaires au financement de la mise en œuvre des programmes et projets concourant au développement durable et à la promotion de l’économie bleue dans son champ d’intervention auprès des contributeurs et investisseurs.