Construction d’un Complexe industriel d’exploitation des ruminants à Djarmaya

Published on 6/15/21 at 10:15 AM
Costs : 37,2
Concours de la BDEAC (M XAF) : 27.0
Approval date : 12/16/11 9:00 AM
Confirm Date : 1/16/12 9:00 AM
Sector/Sub Sector :
  • Agro Industrie

Summary of the project

Le projet de construction d’un complexe industriel d’exploitation des ruminants à Djarmaya consiste en la construction à Djarmaya, une localité située à 40 kilomètres de N’Djamena, d’un abattoir frigorifique moderne et d’une tannerie. Ce complexe a une capacité de production annuelle de 20.000 tonnes de viande, soit 200 à 400 bovins et 400 à 600 petits ruminants par jour. Une une partie de cette production sera destinée à l'exportation dans la sous-région. L’objectif spécifique du projet est de valoriser de la filière viande, cuire, et peau pour une autosuffisance alimentaire et la réduction de la pauvreté au Tchad.

Description

Le complexe pour exploitation des ruminants de Djarmaya comprend : (i) un abattoir moderne d’une capacité d’abatage de 420 bovins et 720 petit ruminants par jour, (ii) une tannerie de traitement de 500 peaux de bovins et 5000 peaux de petits ruminants par jour, (iii) un centre de formation au métier de la viande, cuire et peau, et  (iv) une unité de transformation de sous-produit telles que les os, le sang, les cornes, et les sabots.

Sur le plan social, ce sont, en effet,  près d’une centaine d’emplois directs et au moins 500 emplois indirects qui seront créés, en plus de la redynamisation des échanges au niveau sous-régional, régional et international, du fait de l’exportation des produits et des sous-produits d’élevage. En effet, la mise en exploitation du complexe suscitera une éclosion des activités économiques diverses.

Sur le plan environnemental, dans sa phase d’exécution, le projet respecte toutes les normes environnementales et sociales requises notamment en termes de localisation par rapport aux zones urbaines,  d’aménagement et d’occupation de l’espace d’implantation. Dans sa phase d’exploitation, le projet respectera des mesures idoines en matière de gestions de ses externalités en matière de traitement de déchets solides et liquides, notamment.

 

News

Photogallery

Attachments