Réhabilitation des infrastructures de l’aéroport international Hassan Djamous de N’Djaména

Published on 8/13/21 at 3:26 PM
thumbnail

Le projet vise à augmenter la capacité d’accueil de l’Aéroport de N’Djamena afin de :(i) faire face à la croissance soutenue des trafics enregistrés au cours des dix dernières années et (ii) offrir un cadre décent aux voyageurs, la population tchadienne dans son ensemble, les compagnies aériennes ainsi que l’ensemble des intervenants dans les domaines auxiliaires au transport aérien pour les emplois directs et indirects. Sur le plan sectoriel, ce projet de réhabilitation des infrastructures de l’Aéroport International Hassan DJAMOUS de N’Djamena s’inscrit dans la poursuite de la mise en place des infrastructures essentielles pour le développement socio-économique du Tchad. 

Il s’agit plus spécifiquement:

  • du réaménagement et de l’extension du pavillon présidentiel ;
  • de la rénovation de l’aérogare et de l’extension du Parking Avion.

Sur le plan socio-économique, de nombreux avantages sont attendus tant pour l’Etat, les personnes physiques, les acteurs du secteur privé et les collectivités. Ce projet générera en particulier de la valeur ajoutée au profit de différentes parties prenantes que sont : les ménages (salaires), les bailleurs (frais financiers), la DAGAANT (résultats) et l’Etat (les impôts).

Sur le plan environnemental, la législation environnementale locale et les directives environnementales  de la BDEAC  ont servi de cadres pour la mise en œuvre des mesures accompagnant la conception et les travaux du projet afin d’éviter, de minimiser ou d’atténuer tout impact négatif sur l’environnement et les hommes, pendant la phase d’exécution et d’utilisation des infrastructures ainsi construites.