Projet de construction d’un complexe agro industriel de palmier à huile par Palme d’or

Publié le 20/11/20 à 14:48
Coûts (M XAF) : 17550
Concours de la BDEAC (M XAF) : 4500.0
Date d’approbation : 14/12/17 09:00
Date de confirmation : 12/12/18 09:00
Secteur/Sous-secteur :
  • Agriculture
  • Industrie & Agro-industrie

Résumé

Le projet a pour objet l’implantation d’une palmeraie d’une étendue de 5 000 ha et de deux usines : l’une pour la production d’huile de palme brute et l’autre pour le raffinage en vue de la production d’une huile de table Cette opération est conforme aux orientations du Plan Stratégique 2017-2022 de la BDEAC car elle contribue à la mise en œuvre de la politique de diversification de l’économie nationale. Le projet aura un impact considérable sur le plan socio-économique, notamment sur les communautés locales ainsi que sur la commune de la Lèsse.

Sur le plan socioéconomique, le projet présente d’énormes avantages aussi bien pour la population de la zone du projet que pour l’Etat Centrafricain. On note ainsi : - La création d’emplois directs et indirects pour la population environnante : au terme du projet le complexe emploiera 500 ouvriers pour la plantation, 60 ouvriers pour l’usine et une quinzaine de cadres et agents de maitrise. - La réalisation d’un programme d’infrastructures sociales : un village pour la main d’œuvre et une zone résidentielle pour les cadres, des bâtiments sociaux dont un centre médical et une école de 6 classes seront construits ; - La création et l’entretien d’un réseau de pistes rurales et d’ouvrages d’art dans la zone du projet ;

- réalisation d’un programme de développement des plantations villageoises de palmiers à huile au profit des communautés environnantes ;

- l’amélioration de la balance commerciale du pays à travers des perspectives d’exportation de l’huile de palme produite en RCA et la génération de recettes supplémentaires pour le compte de l’Etat.

Description

Le projet prévoit la production de l’huile de palme et de l’huile de palmiste :

 

a)                  L’huile de palme brute de Palme d’Or servira à alimenter la savonnerie de la SN HUSACA qui peine à se procurer de la matière première (sa capacité de transformation est de l’ordre de 6.000 tonnes/an). Une partie de l’oléine de palme sera conditionnée en bouteilles de plastique pour alimenter les marchés ;

b)                  L’huile de palmistesera utilisée par la savonnerie de la SN HUSACA et les tourteaux seront vendus aux éleveurs de bétail. Il n’y a aucun problème de débouchés car le marché centrafricain est fortement déficitaire.

 

Le projet à deux grandes composantes à savoir :

 

  • La composante agronomique qui concerne essentiellement tout le processus conduisant à la mise en place de la plantation industrielle du palmier à huile jusqu’à la phase d’exploitation, c'est-à-dire jusqu’à la récolte des fruits.

 

  • La composante industrielle dans laquelle la plantation industrielle fournira la matière première, notamment les régimes de palme à l’usine de trituration. Comme déjà mentionné, le projet a pour vocation la production d’huile de palme brute et le raffinage de l’huile rouge en huile de table.

 

Actualités

Photothèque

Pièces jointes