LA BDEAC ET LA RÉPUBLIQUE DU TCHAD SIGNENT DEUX ACCORDS DE PRÊTS D’UN MONTANT TOTAL DE FCFA 29 MILLIARDS

Publié le 17/08/20 à 16:19

Ce vendredi 14 août 2020 à N’Djamena, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) et le gouvernement tchadien ont procédé à la signature de deux (2) accords de prêts. La cérémonie de signature de ces accords de financement a eu lieu entre Monsieur Fortunato-Ofa MBO NCHAMA, Président de la BDEAC et Monsieur Issa DOUBRAGNE, Ministre de l’Economie, de la Planification du Développement et de la Coopération Internationale de la République du Tchad, en présence du Ministre d’État à la Présidence de la République de la Guinée-Equatoriale, Monsieur Baltasar ENGONGA EDJO’O, du Ministre des Finances et du Budget, Monsieur Tahir Hamid NGUILIN, du Ministre de la Santé Publique et de la Solidarité Nationale, Dr Abdoulaye Sabre Fadoul et de la Ministre de l’Hydraulique Urbaine et Rurale, Madame Tahani Mahamat Hassan.

thumbnail

Ces accords de financement, d’un montant total de FCFA 29 milliards, concernent : (i) le plan de riposte contre la COVID-19 et (ii) le projet de mise en valeur des ressources en eaux souterraines et la valorisation des eaux des provinces de l’Ennedi Est et Ouest.

Concernant le plan de riposte sanitaire, le montant du financement accordé par la BDEAC s’élève à FCFA 15 milliards. Il vise à réduire les effets dévastateurs que pourrait causer la COVID-19 sur l’économie et sur la société. La mise en œuvre de ce projet permettra une réduction rapide du taux de mortalité et de morbidité liés à la COVID-19, par le renforcement du système de santé et une réponse urgente et durable à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition reconnue comme facteur aggravant des effets de la pandémie. De manière spécifique, le projet vise à : (i) réduire le risque d’importation de la COVID 19 au Tchad ; (ii) réduire le risque de propagation communautaire de la maladie à coronavirus (COVID-19) au Tchad ; (iii) renforcer la communication sur les risques à toute la population ; (iv) rechercher activement tous les cas et leurs contacts ; (v) assurer une prise en charge adéquate et gratuite des cas suspects et confirmés ; (vi) renforcer la capacité de prise en charge des structures sanitaires, etc.

Pour ce qui est du projet de mise en valeur des ressources en eau souterraine et de valorisation des eaux des provinces de l’Ennedi Est et Ouest, le coût total est de FCFA 16.024 millions. L’apport de la Banque s’élève à FCFA 14 milliards, soit 87,37% du coût total du projet. A travers ce projet, le Tchad réalisera des ouvrages hydrauliques, tant pour la consommation humaine que pour la production agro-pastorale. Le projet vise également l’amélioration du système d’assainissement des régions concernées.

Il faut relever que l’intervention de la BDEAC sur ces deux (2) projets est en synergie avec les efforts consentis par le Gouvernement tchadien. Elle est également cohérente avec le Plan Stratégique 2017-2022 de la Banque qui donne priorité aux plans nationaux de développement.

Monsieur Fortunato-Ofa MBO NCHAMA a réaffirmé que la signature de ces accords de financement confirme la détermination de la BDEAC d’œuvrer aux côtés du Gouvernement tchadien pour l’accompagner dans son programme de développement économique et social, et a remercié les autorités tchadiennes pour leurs appuis et soutiens multiformes dont la Banque a toujours bénéficié.     

Il est à rappeler que la BDEAC et la République du Tchad entretiennent d’excellentes relations. Cela s’est traduit par un volume de financements estimés à FCFA 338 milliards au profit de projets à fort impact financier ou socio-économique, dans divers secteurs d’activités.

_______________

Cellule Communication & Marketing BDEAC/ Siège Brazzaville  - site web : www.bdeac.org email : bdeac@bdeac.org Tél : + 242 04 426 83 00