La BDEAC et la Guinée Equatoriale signent un accord de prêt de FCFA 80 milliards pour la construction de la centrale hydroélectrique de Sendje

Publié le 09/06/20 à 14:47

Ce lundi 08 juin 2020, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) et le Gouvernement de la Guinée Equatoriale ont procédé à la signature d’un Accord de Prêt pour le financement du projet de construction et exploitation de la centrale hydroélectrique de Sendje.

thumbnail

Ce lundi 08 juin 2020, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) et le Gouvernement de la Guinée Equatoriale ont procédé à la signature d’un Accord de Prêt pour le financement du projet de construction et exploitation de la centrale hydroélectrique de Sendje. La cérémonie de signature s’est déroulée au Ministère des Finances, de l'Économie et de la Planification à Malabo, entre Monsieur Fortunato-Ofa MBO NCHAMA, Président de la BDEAC et Son Excellence Cesar Augusto MBA ABOGO, Ministre des Finances, de l’Economie et de la Planification de la Guinée Equatoriale. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de plusieurs membres du Gouvernement, parmi lesquels Son Excellence Baltasar ENGONGA EDJO, Ministre d'État à la Présidence chargé de l'Intégration Régionale et Son Excellence Miguel EKUA ONDO, Ministre de l'Industrie et de l'Énergie.

L’accord de financement, d’un montant de FCFA 80 milliards, a pour objet la construction et l’exploitation d’une infrastructure hydroélectrique de 200 MW à Sendje, situé à 40 km de la ville de Bata, pour alimenter toutes les villes de la partie continentale du pays (Bata, Mbini, Kogo, Añisok, Mongomo, Ebebiyin, etc.) en énergie propre et durable.

A travers cet ambitieux projet, la Guinée Equatoriale participera aussi à la mise en œuvre des programmes intégrateurs en matière d’interconnexion électrique, conformément aux prescriptions du Pool Energétique de l’Afrique Centrale (PEAC) dont le pays est membre.

Ce projet présente de nombreux autres avantages : (i) sur le plan socioéconomique, il contribuera à la réduction du prix moyen du kilowattheure, avec un gain substantiel pour les abonnés ; (ii) sur le plan commercial et financier, il permettra d’augmenter le taux de raccordement au réseau électrique du pays et de pallier au déficit en électricité qui paralyse la croissance économique du pays en général et de la partie continentale en particulier ; et enfin (iii) sur le plan environnemental, il contribuera à la réduction de la dépendance aux unités de production thermique à fuel, en intégrant les énergies renouvelables dans le système de production d’électricité pour ainsi améliorer l’empreinte carbone de la Guinée Equatoriale et participer subséquemment à l’atténuation des effets des changements climatiques dans le pays.

Dans son allocution de circonstance, le Président de la BDEAC a réaffirmé la disponibilité de la Banque à accompagner le Gouvernement de la Guinée Equatoriale dans la mise en œuvre de son programme de développement, en vue de la diversification de son économie. Malgré un contexte international fortement impacté par la crise sanitaire liée à la COVID-19, le Président  a rassuré le Gouvernement quant aux actions en cours pour assurer le bon achèvement de cet important projet. Réagissant aux propos du Président de la BDEAC, le Ministre des Finances, de l’Economie et de la Planification a tenu à présenter les sincères remerciements du Gouvernement de la Guinée Equatoriale et la reconnaissance du peuple équatoguinéen vis-à-vis de la BDEAC. Il a enfin formulé le vœu que la coopération avec la Banque se poursuive et se consolide d’avantage. 

_______________

Cellule Communication & Marketing BDEAC/ Siège Brazzaville  - site web : www.bdeac.org email : bdeac@bdeac.org Tél : + 242 04 426 83 00