Le Conseil d’Administration de la BDEAC approuve de nouveaux financements pour plus de 151 milliards de FCFA

Au cours de cette réunion, le Conseil d’Administration a examiné les principaux dossiers suivants :

  • Les comptes clos au 31 décembre 2018 ;
  • Le Rapport d’activités de l’exercice 2018 ;
  • Les dossiers de prêts en faveur des secteurs public et privé ;
  • Le règlement intérieur du Comité de crédit ;
  • et plusieurs notes d’information.

Examinant les comptes clos de l’exercice 2018, le Conseil a noté la bonne dynamique des principaux indicateurs de gestion.  En effet, la plupart des éléments constitutifs des comptes de gestion sont en progression significative. La marge d’activité bancaire s’établit à 19, 401 milliards de FCFA contre 14, 103 milliards FCFA en 2017 enregistrant ainsi une variation positive de 24 %. Le résultat d’exploitation de la Banque a plus que doublé en 2018 par rapport à 2017 puisqu’il ressort à 8, 469 milliards de FCFA contre 3, 082 milliards de FCFA.

Au final, le résultat net bénéficiaire affiché en 2018 atteint plus de 11 milliards de FCFA contre 2 ,3 milliards de FCFA en 2017. Il a quasiment été multiplié par cinq en comparaison au résultat enregistré en 2017, illustrant ainsi la bonne qualité du portefeuille et des transactions effectuées par la Banque en 2018 et la maîtrise des charges d’exploitation.

En application des statuts de la Banque, après avoir arrêté les comptes, le Conseil d’Administration les soumet pour approbation à l’Assemblée Générale des Actionnaires.

Poursuivant ses travaux, le Conseil a examiné le Rapport d’Activités 2018 de la BDEAC, y a émis un avis favorable et l’a également soumis à l’Assemblée Générale pour approbation.

Les Administrateurs ont en outre approuvés les propositions de financement des projets suivants :

  • 80 milliards FCFA pour la construction du nouveau terminal à passagers de l’aéroport international de Bata. En Guinée Equatoriale ;
  • 45 milliards FCFA pour la construction de 1000 logements à Okolassi par la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) du Gabon ;
  • 12 milliards FCFA pour le renforcement du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHU-B ;
  • 6 milliards FCFA pour le financement partiel du projet d’installation d’une unité de fabrication, de conditionnement et d’emballage des produits pharmaceutiques à Ollombo au Congo.
  • 4, 170 milliards FCFA pour la construction d’un hôtel 4 étoiles à Douala. ;
  • 2, 500 milliards FCFA pour l’extension du Groupe scolaire Du Vaal à Douala ;
  • 2, 500 milliards FCFA pour le financement du projet de création d’un complexe agropastoral à Bata ;
  • 1, 100 milliards FCFA pour la construction d’une usine de ciment colle à Bata ;

L’ensemble de ces financements s’élèvent à 151 milliards 670 millions FCA et sont conformes aux objectifs du Plan Stratégique 2017 – 2022 de la BDEAC, Toutefois, il convient de relever la spécificité de deux projets phares qui en plus de générer de milliers d’emplois dégagent une portée exceptionnelle. Il s’agit notamment du projet de construction du nouvel aérogare de Bata et du projet de renforcement du Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville. Alors que le premier soutiendra davantage le positionnement stratégique de la ville éponyme de Bata tant à l’intérieur du pays qu’au plan régional du fait de sa proximité avec le Cameroun et le Gabon, le deuxième quant à lui, apportera une solution sanitaire efficace aux populations congolaises qui disposeront ainsi d’une structure fiable.

Le Conseil a, par ailleurs, adopté le règlement intérieur du Comité de Crédit. Il a par la suite procédé à la nomination de ses membres dont son Président, Monsieur Modeste MFA OBIANG Administrateur de la Commissions de la CEMAC ; il présidera pour les trois prochaines années le Comité de Crédit aux côtés des Administrateurs du Cameroun, du Congo, du Gabon et de la Banque Centrale.

Enfin, le Conseil a approuvé l’organisation d’un Forum économique agricole en zone CEMAC.

Ce Forum sera un lieu d’échanges et de dialogue productif entre les décideurs publics, les investisseurs nationaux et internationaux, les partenaires stratégiques, techniques et financiers, ainsi que les institutions de développement et de promotion de l’investissement et sur les mesures d’accompagnement adéquates pour une mise en œuvre efficace des partenariats public-privé dans le secteur agro-industriel des pays de la CEMAC.

En clôturant les travaux, le Ministre Louis – Paul MOTAZE, a remercié au nom du Conseil d’Administration, les Autorités Equato-guinéennes, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé aux Administrateurs, ainsi que pour les dispositions matérielles et organisationnelles ayant permis la tenue de cette session dans les meilleures conditions.

Fait à Malabo 19 avril 2019

________________

Service Communication BDEAC/ Siège Brazzaville  - site web : www.bdeac.org email : bdeac@bdeac.org Tél : + 242 04 426 83 00

Contacts: Yvette Josiane KOFANE II MEYING, Tél: 00242 05 304 18 39, Email : J.meying@bdeac.org   

· on 4/20/19 at 12:08 PM