Conseil d'Administration du 24 septembre 2018

Publié le 25/09/18 à 13:23

Le Conseil d'Administration de la BDEAC a adopté le budget de l'Institution et a franchi une étape décisive dans la réforme de ses textes de base.

thumbnail

La troisième session du Conseil d’Administration Ordinaire de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale  (BDEAC) au titre de l’exercice  2018, s’est tenue à Brazzaville le lundi 24 septembre, sous la présidence de Monsieur Fortunato-OFA MBO NCHAMA, Président du Conseil d’Administration, Président de la BDEAC.

Le Conseil a examiné les points inscrits à l’ordre du jour, notamment :

  • le projet de budget 2019 ;
  • les réformes de la BDEAC ;
  • l’examen des conclusions et recommandations des audits.

Le Conseil d’Administration a approuvé le budget 2019 qui a été élaboré dans la perspective d’intensifier les activités de la Banque :

  • au plan de la mobilisation des ressources, avec la diversification des partenaires financiers, la crédibilisation de la signature de la Banque par l’assainissement de sa comptabilité ;
  • au plan opérationnel, par l’accentuation du volume des financements en faveur des économies de la CEMAC ;
  • au plan institutionnel, par la poursuite des réformes ambitieuses en vue de l’arrimage de la Banque aux meilleurs standards internationaux.

Sur la base de ces axes, le Conseil a examiné et adopté le projet de budget de l’exercice 2019 ainsi que ses annexes, arrêté à un montant de FCFA 28 356 355 105.

Poursuivant son ordre du jour, le Conseil a examiné et adopté les réformes de la BDEAC. Le renouvellement des textes de la Banque se justifie par la nécessité d’accroître le niveau de  professionnalisme de ses structures techniques et opérationnelles. Les nouveaux textes de la Banque tout en véhiculant la nouvelle éthique et déontologie que la BDEAC souhaite inculquer à ses agents, intègrent aussi les recommandations constructives de ses partenaires. Ces réformes attendues par l’ensemble des Administrateurs, Actionnaires et Partenaires de l’Institution  consacrent sa renaissance et constituent un fait historique, en ce  sens qu’elles lui permettront d’effectuer un nouveau départ avec notamment : le renforcement de sa gouvernance, l’arrimage de sa gestion aux standards internationaux, l’amélioration de son efficacité fonctionnelle et opérationnelle, la modernisation de la gestion du personnel, la définition de nouvelles règles d’éthique et de déontologie applicables aux Administrateurs, aux dirigeants et au personnel, l’élargissement de sa zone d’intervention et de nouvelles formes d’intervention.

Le Conseil, après examen des dossiers des candidatures a approuvé  formellement les nominations des Administrateurs titulaires et suppléants du Gabon, de la Guinée Equatoriale, de la France, de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de la Commission de la CEMAC.

Le Conseil a examiné les différents rapports de vérification des Auditeurs relatifs à la stratégie, à l’organisation interne, au système d’information et contrôle, aux engagements et risques ainsi qu’aux résultats financiers de la Banque. Il a également pris connaissance des  principales recommandations desdits rapport.

En clôturant les travaux, le Président Fortunato-OFA MBO NCHAMA a remercié les Autorités congolaises, pour l’accueil chaleureux et fraternel qui a été réservé aux Administrateurs ainsi que pour les dispositions matérielles et organisationnelles ayant permis la tenue de cette session dans les meilleures conditions.

 

Fait à Brazzaville le 24 septembre 2018.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_______________

Service Communication BDEAC/ Siège Brazzaville  - site web : www.bdeac.org email : bdeac@bdeac.org Tél : + 242 04 426 83 00

Contacts: Yvette Josiane KOFANE II MEYING, Tél: 00242 05 304 18 39, Email : J.meying@bdeac.org