SEPT MILLIARDS DEUX CENT QUARANTE MILLIONS EN FAVEUR DE ACC CAMEROUN

Publié le 21/09/18 à 07:53

Le Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), Monsieur Fortunato-OFA MBO NCHAMA et le Directeur Général de la société ATLANTIC COCOA CORPORATION, Monsieur Anatole Georges WILSON ont procédé ce 17 septembre 2018 à Douala au Cameroun, à la signature d’un Accord de financement pour la construction d’une usine de transformation de cacao à Kribi pour un montant de FCFA sept milliards deux cent quarante millions (FCFA 7.240.000.000).

thumbnail

Le Président de la  Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), Monsieur Fortunato-OFA MBO NCHAMA et le Directeur Général de la société ATLANTIC COCOA CORPORATION, Monsieur Anatole Georges WILSON  ont procédé ce 17 septembre  2018 à Douala  au Cameroun, à la signature d’un Accord de financement pour la  construction d’une usine de transformation de cacao à Kribi pour un montant de FCFA sept milliards deux cent quarante  millions (FCFA 7.240.000.000). 

Aux termes des dispositions de cet Accord,  la BDEAC s’engage à fournir des ressources financières nécessaires à la finalisation de la construction d’une usine de transformation de cacao d’une capacité de 48.000 tonnes, extensible à 68.000 tonnes, dans la zone industrialo-portuaire de Kribi au Cameroun. 

Ce projet vise à écouler sur le marché international  37.000 tonnes de produits semi-finis de cacao (masse, beurre et tourteaux) certifiés conformes aux normes internationales, contribuant ainsi  à la rentabilité de la filière cacao  et à l’accroissement de la valeur ajoutée des ressources agricoles suite à une transformation locale.

Cette opération est conforme aux orientations du Plan Stratégique 2017-2022 de la BDEAC car elle contribue à la mise en œuvre de la politique de diversification de l’économie nationale et de la réduction de la dépendance du pays aux recettes pétrolières. Le projet va créer  45 emplois directs pendant la phase de construction et 160 emplois directs pendant l’exploitation de l’usine. Les fèves de cacao, qui constitue la matière première, seront achetés auprès des producteur locaux à des prix compétitifs dans une logique de développement durable.

A titre de rappel, les concours de la BDEAC en faveur du Cameroun se chiffrent à FCFA 279 milliards à fin juin 2018, pour trente-quatre opérations.

                                                                                                                    Fait à Douala le 17 septembre 2018.

 

Service Communication BDEAC/ Siège Brazzaville (www.bdeac.org,  bdeac@bdeac.org)