Signature des Accords de financement des projets de bitumage de la route Kélo-Pala et de mise aux normes OACI des aéroports d'Am-Djarras, Faya-Largeau et Moundou

Published on 2/8/16 at 11:03 PM

Allocution du Président de la BDEAC, N’Djamena le 5 février 2016

Excellence, Madame la Ministre du Plan et de la Coopération Internationale,

Excellence, Monsieur le Ministre des Infrastructures, du Désenclavement et du Transport,

Excellence, Madame la Ministre de l’Aviation Civile et de la Météorologie Nationale,

Excellence, Monsieur le Ministre des Finances et du Budget,

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités, en vos rangs et qualités respectifs,

 

Il y a un peu plus de deux mois, c’est-à-dire le 24 novembre 2015, nous nous sommes retrouvés à l’hôtel « la Résidence » pour parapher et signer deux Accords de financement d’un montant global de FCFA 50 milliards de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) en faveur du Tchad : il s’agissait du prêt de FCFA 30 milliards pour le programme d’investissements de la COTONTCHAD et du prêt de FCFA 20 milliards à l’Etat pour le financement partiel du projet d’aménagement et de bitumage de la route KYABE-SINGAKO.

Comme annoncé lors de cette précédente cérémonie, c’est donc un grand honneur et un réel plaisir  pour moi de me retrouver à nouveau devant cette auguste assemblée, pour concrétiser deux nouveaux prêts de la BDEAC au Gouvernement du Tchad. La présente cérémonie  illustre, s’il en était besoin, l’adhésion des autorités tchadiennes au postulat selon lequel les infrastructures et les équipements de base, notamment des routes et des aéroports  fonctionnels et aux standards internationaux, constituent des prérequis à l’avènement de l’émergence économique à laquelle aspire le Tchad d’ici à l’année  2030.

La BDEAC est donc ravie de la signature de ces deux Accords de  financement pour l’Aménagement et le bitumage de la route Kélo-Pala et la mise aux normes OACI des Aéroports d’Am-Djaras, de  Faya Largeau et  de Moundou. Ces actions renforcent  les liens déjà très forts entre la Banque et le Gouvernement Tchadien.

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres, Distingués invités,

J’aimerais rappeler que ces projets s’inscrivent dans le vaste programme d'aménagement du réseau routier national et des infrastructures aéroportuaires pour le désenclavement intérieur et extérieur du Tchad. Ils  bénéficient d’un concours financier Global de la BDEAC de FCFA 50 milliards ainsi que d’un accompagnement dans la structuration des deux opérations. Le schéma de financement est bouclé avec la participation substantielle des banques locales.

S’agissant du projet de route, il vise précisément  l’aménagement et le bitumage d’un tronçon de 109 kilomètres reliant la ville de Kélo à celle de Pala, et représente à la fois une voie de communication importante, et un  axe routier intégrateur et à forte rentabilité économique pour le Tchad. La mise en œuvre de ce projet relève également de la stratégie du Tchad pour la réduction de la pauvreté et contribue à l’aménagement du territoire.

Quant au projet de mise aux normes OACI, il vise à doter les plateformes aéroportuaires d’Am-Djarras, de Faya Largeau et de Moundou d’infrastructures et d’équipements ultra modernes d’aide à la navigation, de sûreté, de sécurité et d’accueil des passagers conformes aux standards internationaux, leur permettant d’assurer les vols nationaux et internationaux.

Il participe également à l’aménagement du territoire et au désenclavement du pays.

Excellences Mesdames et Messieurs les Ministres,

Distingués invités,

La signature de ces deux conventions de prêt porte le montant des financements accordés depuis 2003 par la BDEAC  au Tchad à FCFA 325 milliards.

Ceux-ci se rapportent principalement aux secteurs essentiels des équipements et infrastructures de base, du développement urbain, de l’agro-industrie et du développement rural.

C’est donc l’occasion renouvelée, Madame et Messieurs les ministres, d’exprimer ma plus profonde gratitude au Gouvernement, en particulier au Président de la République du Tchad, son Excellence Monsieur IDRISS DEBY ITNO, pour le remarquable partenariat que notre institution entretient depuis le début de ses opérations de financement avec ce pays, exemple emblématique de notre rôle de financement du développement de la Zone CEMAC.

Excellences Madame et Messieurs les Ministres,

Mesdames et messieurs,

Distingués invités,

La signature à laquelle vous venez d’assister constitue pour les populations bénéficiaires de ces projets un signe d’espoir fort, celui d’une meilleure mobilité des hommes et des marchandises.

Pour sa part, la BDEAC veillera à honorer ses engagements, en mettant à disposition les fonds conformément au chronogramme d’exécution convenu. A charge pour la partie tchadienne de veiller à la levée des conditions suspensives et à réaliser la passation des marchés conformément aux termes des Accords signés.

La réussite de ce projet est donc un enjeu majeur autant pour  le Tchad que pour la BDEAC, et j’aimerais terminer en souhaitant plein succès à sa mise en œuvre !

 

Je vous remercie de votre attention.