Tchad: 50 milliards pour le financement des infrastructures routières et aéroportuaires

Published on 2/8/16 at 10:45 PM

Financement des infrastructures de transport routières et aéroportuaires: La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) accorde cinquante milliards de francs CFA (FCFA 50 000 000 000) à l’Etat Tchadien pour l’exécution du projet d’aménagement et de bitumage de la route Kelo-Pala et du programme de mise aux normes OACI des aéroports d’Am – Djarras, de Faya-Largeau et de Moundou.

thumbnail

 

Le Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), Monsieur Abbas Mahamat TOLLI, et Madame  Mariam Mahamat NOUR, Ministre du Plan et de la coopération internationale  de la République du Tchad, ont procédé à nouveau le 05 février 2016, à la signature de deux conventions de financement.

Le premier Accord porte sur le financement de la première phase de construction de la route Kelo-Pala. La contribution de la Banque dans ce projet s’élève à vingt-cinq milliards (25 000 000 000) de  francs CFA. Ce projet vise la construction d’un linéaire de 109 km de route sur une distance totale de 226 km. La zone d’influence directe du projet s’étend sur toutes les populations des départements de Tandjilé Ouest, de Gounou Gaya, de Pala, de Lamé et du département du Lac Léré.  

Le projet de bitumage de la route Kelo – Pala, se justifie par le positionnement stratégique de cet axe qui outre le désenclavement la zone du projet relie le  Tchad au Cameroun.

Au plan économique, la réduction des coûts de transport  et des délais de trajet induit  des effets  économiques considérables sur le plan agropastoral, notamment l’amélioration des conditions d’exportation du bétail.

D’autre part, le deuxième Accord, concerne la mise aux normes OACI des aéroports d’Am Djarras, de Faya Largeau et de Moundou. La contribution de la Banque pour ce projet  s’élève à  FCFA vingt-cinq milliards (25 000 000 000). La réalisation de ces ouvrages aura les externalités positives ci-après: l’amélioration continue de la sécurité et de la sûreté du transport aérien conformément aux normes et pratiques recommandées par l’OACI; l’aménagement et le désenclavement du territoire ; la réduction du chômage des jeunes et des femmes de Faya-Largeau à travers la promotion  du tourisme et de l’agriculture avec précisément l’exportation des dattes et des raisins produits dans cette région vers la France, l’Egypte et le Niger via les vols cargos réguliers et l’exportation de la viande d’ovins et caprins, de bœufs et de camelins d’Am-Djarass dans le pays et vers d’autres pays comme l’Egypte.

Notons que ces importants projets sont financés avec la participation d’un pool de banques locales. En effet, en mobilisant près de FCFA soixante milliards (60 000 000 000)  aux côtés de la BDEAC, le système bancaire local boucle le schéma financier de  ces projets et contribue ainsi activement au financement du développement.

A la suite des signatures des accords de prêts relatifs au programme d’investissement de la Société Cotonnière du Tchad Société Nouvelle (Cotontchad SN) et de  l’aménagement de la route Kyabé - Singako, la BDEAC à travers ces nouveaux concours  apporte une contribution appropriée à la réalisation du Plan National de Développement élaborée par le Gouvernement du Tchad dont l’un des objectifs, est l’aménagement des principaux axes routiers et la modernisation des infrastructures aéroportuaires du pays afin d’assurer son désenclavement et favoriser les échanges avec les autres pays.

 

Fait à N’Djamena le 05 février 2016

 

 

 

 

Contacts Service Communication BDEAC/ Siège Brazzaville (www.bdeac.org ) :

-          Yvette- Josiane MEYING KOFANE II : Tél : 00242 05 304 18 39, Email : J.meying@bdeac.org

-          Jean – Robert TSOYE NKONO : Tél.: 00242 06 676 54 45, Email :J.tsoyenkono@bdeac.org  ou bdeac@bdeac.org