Contrôle externe des comptes

Publié le 19/02/15 à 12:45

L’enregistrement des opérations s’effectue selon les règles et usages commerciaux et bancaires, en conformité avec le Plan comptable adopté par le Conseil d’Administration du 22 mai 1979 et agréé par la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC).

Pour renforcer le niveau de confiance accordé par les investisseurs et partenaires aux informations financières, le Conseil d'Administration de la Banque en sa séance du 13 mai 2014, a approuvé l'adoption des normes IAS/IFRS comme nouveau référentiel comptable ainsi que la politique de provisionnement basée sur les règles d'évaluation et de dépréciation par l'IAS/IFRS 39. L’effectivité de ces Décisions est en cours.

Selon les Textes de Base de la Banque, les comptes sont arrêtés et balancés le 31 décembre de chaque année. Ils sont soumis à l'examen du Conseil d'Administration et à l'approbation de l'Assemblée Générale après que les Commissaires aux comptes aient effectué leur rapport. Il est prévu à cet effet, selon l'article 35 desdits Textes, que le contrôle des comptes soit réalisé simultanément par deux Commissaires aux comptes.

En plus du contrôle des comptes, les Commissaires vérifient aussi, la régularité  des opérations et l'exécution du budget. Ils proposent au Conseil d'Administration et à l'Assemblée Générale toutes les mesures nécessaires à cette fin et assistent avec voix consultative aux réunions des Organes de la Banque chargées d'approuver les comptes.

Actuellement, les Commissaires aux comptes de l’Institution sont : Ernst & Young Brazzaville (Congo) et Pricewaterhousecoopers (Cameroun).