Stratégies de la BDEAC pour le secteur Microfinance

Publié le 20/02/15 à 13:49
EMF

L’implantation de la microfinance en milieu rural a ouvert diverses voies de progrès aux populations : activités et revenus, épargne et investissements, nouvelles conditions de vie. Par ailleurs, elle a permis de renforcer la mobilisation des Organisations de Base (ODB) préparées à la pratique du crédit associatif.

La Banque souscrira de manière significative à cette dynamique en amplifiant les effets à travers les lignes de crédit indispensables au développement des activités génératrices de revenus. Elle devra pour cela renforcer ses capacités techniques, financières et humaines en la matière. Dans le cadre de la prise en compte des questions de genre, les opérations en faveur des femmes feront l’objet d’une attention particulière de la Banque. Elle contribuera à la promotion d’actions novatrices et à l’appui des programmes d’encadrement technique des Organisations de base, dans les limites des fonds spéciaux disponibles et renouvelés.

Toutefois, la Banque élargira les possibilités d’intervention en faveur des Etablissements de Microfinance à travers l’affectation de ressources à taux modéré. Une réflexion sera conduite sur les modalités pratiques de cette nouvelle orientation.