Synthèse relative aux perspectives financières : arrimage de la comptabilité aux normes IFRS et notation

Publié le 24/08/21 à 11:03

Les objectifs prioritaires des stratégies financières que s’est fixés la Banque dans le cadre de son Plan Stratégique 2017 – 2022 sont, entre autres, l’arrimage de la comptabilité aux normes IFRS et la notation financière par une agence internationale.

Le chantier de la réforme de la comptabilité a débuté dès 2021 par le recrutement d’un cabinet de renommée internationale qui doit assister la BDEAC dans le processus de migration jusqu’à la publication de ses comptes sous le format IFRS. La mission d’assistance devait durer au moins deux ans.

S’agissant de la notation financière, la BDEAC doit mettre en œuvre toutes les actions pour préparer le processus de notation internationale par une agence de rating à la fin de la période du Plan Stratégique 2017 – 2022.

Elle constitue une étape préalable à l’accès au marché financier international, voire pour répondre à l’exigence de l’amélioration continue de la qualité de la communication financière. Il s’agit de l’aboutissement d’un processus pluriannuel d’amélioration et de modernisation de l’organisation de la Banque et de sa gouvernance, de son dispositif de contrôle interne et de maîtrise des risques, de ses règles comptables et de communication financière (référentiel IFRS), de ses règles prudentielles (Bâle 2 et 3), de son système d’information et du plan de continuité des activités, etc.

Les deux réformes combinées permettront à la BDEAC de renforcer sa crédibilité et en conséquence d’élargir sa base de sources de financements et d’améliorer les conditions financières qui lui sont appliquées.