Stratégies de la BDEAC pour les secteurs Industrie et Agro-industrie

Publié le 20/02/15 à 14:40

Mue par son expérience, la Banque approchera différemment les grandes unités d’une part, les PME/PMI/PMEA d’autre part. Ses interventions viseront la construction, la réhabilitation, la modernisation et l’extension des premières, pour favoriser les échanges régionaux (marché amont ou aval) et la coopération entre les opérateurs (investissements, capital).

Compte tenu de la fragilité des petites et moyennes unités, la Banque recherchera les moyens adaptés pour animer avec ses partenaires locaux, un réseau d’encadrement technique et financier de ces promoteurs privés afin de réduire le niveau de risque sur cette
catégorie d’entreprises.

La préférence accordée à l’intégration économique sera marquée par une incitation financière appliquée sur les conditions de financement en faveur des investissements et des entreprises qui réalisent les critères de projets d’intégration sous-régionale.