Mobilisation des ressources

Publié le 24/08/21 à 11:42

La mobilisation des ressources à la Banque est encadrée par une démarche rigoureuse qui définit les actions prioritaires à mener et les instruments adéquats à utiliser.

Les principaux instruments de mobilisation des ressources de la Banque sont : 

  • les emprunts directs et les concours non remboursables auprès des bailleurs de fonds et partenaires internationaux ;
  • l’émission d’actions ;
  • l’émission d’obligations par placement privé ;
  • l’émission d’obligations par appel public à l’épargne ;
  • l’obtention d’autorisations individuelles de mobilisation (AIM) sur le Guichet B du marché monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) pour le financement d’investissements productifs à moyen terme ;
  • l’émission d’instruments financiers thématiques (Climat, Recherche et innovation technologique, Transition énergétique, etc.).

En dépit du contexte particulier de l’exercice 2020, la Banque a pu mobiliser près de FCFA 249 000 millions aussi bien sur le marché financier sous-régional qu’auprès de ses partenaires internationaux ainsi qu’il suit :

  • Signature d’une ligne de crédit d’un montant de 50 millions Euros (environ FCFA 32,8 millions) avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ; 
  • Mise en place d’une ligne de FCFA 90 000 millions auprès de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) dédiée au financement des projets de riposte contre la pandémie de la Covid-19 soumis par les six (06) Etats de la CEMAC ; 
  • Mobilisation d’une ligne de 30 millions Euros (environ FCFA 19,7 000 millions) auprès de la Banque Islamique de Développement (BID); 
  • Mobilisation sur le marché financier de la CEMAC d’une somme de FCFA 106 792 millions à travers une émission obligataire par appel public à l’épargne dénommée « BDEAC 5,45% Net 2020-2027 ». Cette opération a été lancée le 21 Décembre 2020 et visait un montant de CFA 100 000 millions. Cependant, il convient de relever que malgré une période de souscription relativement courte, allant du 21 au 29 Décembre, et donc intégrant les jours de fête de fin d’année, l’opération a connu un franc succès en dépassant l’objectif initialement fixé et aboutissant à une sursouscription. Ce qui est une preuve de l’engouement qu’a suscité le titre BDEAC sur le marché Sous régional.  

Aussi, l’année 2021 s’inscrit dans la poursuite des efforts engagés au cours de l’exercice précédent.