Projets et opérations

Publié le 19/01/15 à 12:01

L’orientation opérationnelle de la Banque résulte de sa vision de soutenir le financement des infrastructures tout en prônant la promotion du secteur privé. En 2013, la Banque s’est fixée comme objectifs, entre autres : (i) un niveau d’engagements de FCFA 150 000 millions, (ii) les décaissements sur les prêts pour FCFA 56 023 millions, (iii) l’optimisation des recouvrements, (iv) la poursuite de la mise en œuvre de son programme de mobilisation des ressources et (v) l’intensification de l’implémentation des réformes.

En 2013, la Banque a consenti sous forme de prêts directs un montant de FCFA 155 600 millions, représentant 94,0 % du volume total des engagements. Ces financements directs sont allés majoritairement (50,8 %) au renforcement des infrastructures (routes et assainissement urbain), aux télécommunications (24,1 %), à la diversification de la production industrielle et agroindustrielle (19,7 %) ainsi qu’aux secteurs immobilier et des services (5,5 %).
La BDEAC a également approuvé une ligne de garantie en faveur d’une banque commerciale pour un montant de FCFA 10 000 millions, représentant 6,0 % de l’ensemble des engagements.
Les décaissements, quant à eux, se sont établis à FCFA 48 423 millions contre FCFA 32 277 millions en 2012, soit une hausse de 50,0 %, en lien avec la stratégie mise en place pour amener les promoteurs à réduire les délais des tirages.
Au 31 décembre 2013, l’encours des prêts performants a progressé de 26,4 %, pour s’établir à FCFA 136 299 millions contre FCFA 107 850 millions en 2012. Cette évolution notable résulte de l’amélioration des décaissements par rapport aux années précédentes.


Situation des engagements

Publié le 19/01/15 à 12:02

Les concours octroyés par la Banque depuis la reprise des financements en 2003 ont atteint au 31 décembre 2013, un montant brut de FCFA 646.517 millions dont FCFA 69.347 millions ont fait l’objet d’une annulation qui ramène les engagements nets de la Banque à FCFA 577.170 millions.

thumbnail

La répartition des concours entre les instruments mis en œuvre:

  • FCFA 620 039 millions sous forme de prêts et lignes de crédits, soit 96,4 % des concours, affectés à 82 projets ou programmes, dont FCFA 605 646 millions au titre des prêts directs en faveur de 71 opérations, et FCFA 17 542 millions destinés aux refinancements de 3 banques commerciales (4 lignes), d’une (01) société de leasing, de 5 établissements de micro finance et d’un (01) groupement de femmes ;
  • FCFA 7 783 millions au titre d’avances pour 11 études relatives à la réalisation d’opérations d’intégration régionale dont trois études correspondent à des subventions à l’Etat Centrafricain (FCFA 3 412 millions) adossées sur l’Aide Budgétaire Globale (ABG) française, au profit des services sociaux de base ;
  • FCFA 3 000 millions sous forme de contributions non remboursables supportés par une ressource spéciale en faveur d’un projet ;
  • FCFA 700 millions au titre de 3 opérations de prise de participation au capital de 2 sociétés régionales (BVMAC et SMAC) et de la Banque Congolaise de l’Habitat (BCH) ;
  • FCFA 15000 millions pour deux lettres de garantie aux banques, dont un établissement de micro finance.

                                                                                                                                   Evolution des engagements depuis 2003 (montant en FCFA millions)

Désignations 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Concours approuvés par exercice 1702 6000 20213 23081 27541 23306 41730 0 159145 178199 165600
Evolution des approbations annuelles (%)   253 237 14 19 -15 79 -100 - 12 -7
Concours brut cumulés 1702 7702 27915 50996 78537 101843 143573 143573 302718 480919 646 517
  *dont prêts et lignes de crédits (LC) 1484 7484 26802 47234 77711 100006 141706 141706 292 651 437 438 620 124
Concours bruts cumulés confirmés/accord 1702 7702 27915 50996 75537 94243 133473 133473 275179 307205 382992
  *dont prêts et lignes de crédits (LC) confirmés 1484 7484 26802 47234 74711 92406 131606 131606 243236 302988 362775
Taux de confirmation des concours bruts (5/3) 100 100 100 100 89 80 94 - 72 34 57
Annulations (millions FCFA) - - 1100 2116 5259 12654 22154 22154 50254 50254 69347
Concours cumulés, nets des annulations, 1702 7702 26815 48880 73278 89189 121419 121419 252464 430663 577170
    *dont prêts et LC 1484 7484 25702 45118 72452 87368 119568 11568 24598 420350 566862