PROJET DE CONSTRUCTION D’UNE USINE DE TRANSFORMATION DE THON A ANNOBON

Publié le 27/06/17 à 14:47

Porté par le Ministère de la Pêche et des Ressources Halieutiques, ce projet a été signé le 20 mai 2016 pour un montant de 9 Milliards CFA.

Ce projet qui entre dans la stratégie du Gouvernement qui a opté pour une diversification des sources de sa croissance, a pour objet la construction d’une ferme aquacole à San Antonio de Palé, sur l’ile d’Annobon.

L’usine de thon, associée à une usine de transformation vise à produire 1 500 tonnes de thon la première année, 1 800 tonnes la deuxième année et 2000 tonnes à partir de la troisième année d’exploitation.

En co-financement avec  la Société Générale de Banques en Guinée Equatoriale (SGBGE) pour un montant de FCFA 3 000 millions,  la contrepartie nationale est de FCFA 3 100 millions.

Après la levée des conditions préalables au décaissement,  le projet démarrera sa 1ère phase de construction.

 


PROJET DE CONSTRUCTION D’UN CENTRE HOSPITALIER A BATA : "MAMA BANG "

Publié le 27/06/17 à 14:57

La Banque a signé en juin 2011 un accord de Prêt d’un montant de 3 milliards CFA avec la Société AFROM-GUINEA

thumbnail

L’objectif du projet est de contribuer à l’amélioration du plateau technique existant en Guinée Equatoriale et à l’augmentation du nombre de structures de santé.

Le but étant de construire un hôpital répondant aux normes internationales de construction des établissements médicaux : dimensions des chambres (20 à 25m²), hauteur du plafond (2,7 à 3 m), éclairement des chambres (lumière naturelle pour prévenir la désorientation spatio-temporelle).

En tant que structure moderne, le centre hospitalier disposera de tous les équipements nécessaires pour fournir les prestations médicales et paramédicales standards.

Il offrira, par ailleurs, les services spécialisés tels que : l’hémodialyse, le Package GROSSESSE, l’Aide Médicale d’Urgence (AMU), l’Aide Médicale d’Urgence à Domicile.

 


PROJET DE CONSTRUCTION D’UNE CIMENTERIE A AKOGA : SOCIETE ABAYAK

Publié le 27/06/17 à 15:02

La Banque a signé, le 3 Juillet 2016, un Accord de Prêt avec la SOCIETE ABAYAK pour un montant record de 65 Milliards de francs CFA aux côtés de la CCEI BANK GE.

thumbnail

Ce projet dont le coût total de FCFA 162 Milliards a pour objet la construction d’un complexe cimentier intégré comprenant la construction et l’exploitation d’une usine de ciment d’une capacité de totale de 1.000 000 tonnes par an extensible.

Plus précisément, le projet comportera une usine de fabrication de clinker et une usine de broyage de ciment pour la transformation du clinker en certaines variétés de ciment.

L’usine ainsi que les carrières de calcaire et d’argile et de latérite seront situé à AKOGA, à 40 km au nord de KOGO et à 130 km de Bata.

Ce projet permettra à la société ABAYAK, d’approvisionner le marché local et celui de la zone CEMAC afin de limiter les importations.

Au 31 décembre 2016, l’avancement global des travaux de la construction de l’usine se situait à 76% de son plan d’exécution. Les travaux étant prévu s’achever en 2018.


PROJET D’INSTALLATION D’UNE LIGNE COMPLEMENTAIRE DE PRODUCTION INDUSTRELLE DE PAINS A MALABO : SOCIETE PEGASOS

Publié le 27/06/17 à 15:06

L’accord de Prêt de ce projet a été signé en Octobre 2014.

thumbnail

La Banque s’est engagée à hauteur de 1250 millions CFA aux côtés de la Société Générale en Guinée Equatoriale qui accompagne le client depuis quelques années. En effet, afin de compléter sa gamme de produits, la Société PEGASOS a souhaité  acquérir une deuxième ligne pour la production du pain de mie et buns de 400 grammes d’une capacité de 4.000 pains/heure Il convient de préciser que la société PEGASOS est le principal fournisseur de pain en Guinée Equatoriale.  La collaboration entre la SGBGE et la BDEAC se passent dans de bonnes conditions et les deux banques suivent attentivement le déroulement du projet.

La ligne complémentaire de production, est déjà opérationnelle et le prêt se rembourse normalement en dépit d’un retard de quelques jours lies à des raisons administratives, plus précisément dans l’exécution par la SGBGE de l’ordre de virement émis par le client.

 

Liste de documents


PROJET DE CONSTRUCTION D’UNE USINE DE FABRICATION DE FARINE PANIFIABLE A MALABO : HARINERAS BIOKO

Publié le 27/06/17 à 15:08

La Banque a signé un accord de prêt avec la société HARIERAS le 14 juin 2014 à hauteur de 4500 millions CFA et est en co-financement avec la SGBGE et la BGFI.

Actuellement en phase de finalisation des conditions préalables pour un premier décaissement, la Société HARINERA a pour objet la construction d’une usine de production et de distribution de farines panifiables à Malabo.

Il vise à produire localement 36.000 tonnes par an de farines de blé et s’inscrit parfaitement dans le programme d’industrialisation contenu dans le plan « Horizon 2020 » du Gouvernement de la Guinée Equatoriale qui vise : (i) le développement du secteur privé, (ii) l’amélioration du capital humain, (iii) la diversification des activités économiques génératrices d’emplois et (iv) la réduction de la dépendance alimentaire.