Présentation du Bureau de la Représentation Nationale de la BDEAC en Centrafrique

Publié le 13/08/21 à 14:51

Créée le 24 février 2012, la Représentation Nationale de la BDEAC en République Centrafricaine est basée à Bangui, capitale du pays. Elle a démarré ses activités effectivement à partir de septembre 2016, date officielle de prise de service par la Représentante Résidente à la Représentation à Bangui. Le retard était dû aux évènements qu’a connus le pays. Ses locaux sont situés au 7éme étage de l’Immeuble de la Commission de la CEMAC, en bordure de l’Avenue des Martyrs en face de la Tribune officielle.

Sous la Responsabilité du Représentant Résident, l’effectif de la Représentation comprend quatre (4) Cadres Supérieurs et deux (2) personnels d’appui. 

Au plan du financement des projets, les opérations approuvées par la BDEAC au profit de la Centrafrique totalisent un volume de plus de FCFA 40 milliards. Celles-ci portent sur vingt-trois (23) opérations sous forme de prêts directs et subvention.

Ce portefeuille couvre ainsi les opérations aussi bien du secteur public que privé. Les financements octroyés par la Banque ont impacté plusieurs secteurs de l’économie nationale à savoir la Santé, l’Agriculture et l’Agro-industrie, l’Industrie, les Infrastructures de base, les Télécommunications, les Finances et Services, l’Education et l’Energie.

Parmi les opérations financées par la BDEAC en Centrafrique, l’on peut citer entre autres :

  • la création d’un complexe agro-industriel de palmiers à huile à Lessé (Palme d’Or), particulièrement l’implantation d’une palmeraie d’une étendue de 5 000 ha et de deux usines;
  • le projet de reconstruction économique et social en milieu urbain à Bangui par le financement des travaux de réhabilitation des avenues de la CEMAC et Idriss DEBY ainsi que l’acquisition des équipements de la Mairie de Bangui;
  • le projet de sécurisation de l’Aéroport International de Bangui M’poko par la construction de la barrière de l’Aéroport sur un linéaire de 12 kilomètres ainsi que des guérites et des miradors ;
  • le programme de renforcement et d’extension du réseau GSM de Telecel Centrafrique ;
  • le Plan National de Riposte COVID-19 par le renforcement du système national de santé à travers  la reconstruction et la construction des centres de santé de qualité sur l’ensemble du territoire, ainsi que la formation du personnel soignant.

Aussi, pour les années à venir et conformément à son Plan Stratégique 2017-2022, la BDEAC poursuivra sa mission d’être le principal allié du développement de la Centrafrique en cohérence avec le Plan de Relèvement et de la Consolidation de la Paix (RCPCA) révisé pour la période 2021-2023 et d’autres plans de développement qui prennent en compte les thématiques aussi variées que la politique du genre, la croissance durable et inclusive et l’intégration régionale.