Présentation de la Représentation Nationale de la BDEAC au Congo

Publié le 13/08/21 à 14:57

Créée en 2018, la Représentation Nationale de la BDEAC en République du Congo est basée à Pointe-Noire, poumon économique du pays. Ses locaux sont situés à la rue Bouvandji au quartier losange, Point Carré, au Centre-ville de Pointe-Noire.

Sous la responsabilité du Représentant Résident, l’effectif de la Représentation Nationale de la BDEAC au Congo comprend six (06) agents : l’Analyste de Projets, l’Assistant Comptable et Financier, le Responsable du Système d’Information et des Télécommunications, l’Assistant Administratif et le Chauffeur.

Au plan du financement des projets, les concours de la BDEAC en faveur de la République du Congo portent sur trente-neuf (39) opérations qui totalisent un volume d’environ FCFA 285 milliards.

Ce portefeuille couvre ainsi les opérations aussi bien du secteur public que privé. Les financements ainsi octroyés par la Banque ont impacté plusieurs secteurs de l’économie nationale à savoir l’Industrie, les infrastructures et le Transport, la Finance, l’Immobilier,  la Santé,  l’Agriculture et l’agro-industrie,  le Tourisme, l’Education et la Formation.

Parmi les opérations financées par la BDEAC au Congo, l’on peut citer entre autres :

  • la réhabilitation du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHU-B) par la réhabilitation des bâtiments, la restructuration ainsi que l’extension des locaux et des services des laboratoires et des urgences, la remise en état et l’acquisition des plateaux techniques et des équipements logistiques, etc. ; 
  • l’aménagement de la route Ndendé-Doussala-Dolisie ;
  • le Plan National de Riposte COVID-19 par le renforcement des infrastructures de santé ;
  • l’Etude des travaux de réhabilitation de la Route Nationale n°2 ;
  • l’octroi d’une ligne de crédit à la Banque Postale du Congo pour le refinancement des PME et PMI ;
  • l’octroi d’un financement en faveur de la société AERCO (Aéroports du Congo) pour la modernisation et de la réhabilitation des Aéroports du Congo ;
  • la Mise en place d'une exploitation agricole cacaoyère et multiculture dans la Sangha par COFCAO ;
  • le financement de l’extension et la diversification des activités industrielles de la société Global Développement S.A (Globaline) à Pointe Noire et Brazzaville ;
  • l’aménagement et la construction d'une plateforme touristique et immobilière sur le fleuve Congo ;
  • la Construction et l’équipement d'un centre de formation à Pointe-Noire.

Aussi, la BDEAC a adopté en 2019 son premier Document de Stratégie d’Intervention Pays (DSIP) 2019-2022 pour soutenir de façon plus marquée les projets d’investissement publics et privés, portés par les opérateurs économiques congolais, cohérents avec le Plan National de Développement (PND 2018-2022). Le DSIP 2019-2022 instaure ainsi un cadre formel de dialogue permanent avec le Gouvernement Congolais sur les thématiques aussi variées que la politique du genre, la croissance durable et inclusive et l’intégration régionale. Il permet aussi de renforcer les synergies avec les autres partenaires financiers dans la mise en œuvre des projets, afin d’amplifier leur impact sur le terrain au bénéfice des populations Congolaises.