Historique de la BDEAC

Publié le 08/04/15 à 09:30

Lorsqu’ils décident, le 03 décembre 1975, de concrétiser l’idée émise de créer une Banque de développement communautaire à l’époque de la fondation de l’Union Douanière et Economique des Etats de l’Afrique centrale (UDEAC), les cinq chefs d’Etat du Cameroun, de Centrafrique, du Congo, du Gabon, et du Tchad visaient à doter la sous-région d’un instrument d’intégration économique supplémentaire. La Guinée Equatoriale s’est jointe à ces Etats en décembre 1983.

L’UDEAC lancée en 1965 s’est affirmée comme une structure politique qui entend surtout devenir un marché commun, faire des économies des Etats membres une vaste zone intégrée sur les plans industriel, commercial et social où les disparités de développement vont s’atténuant. Pour ce faire l’UDEAC s’est dotée d’institutions communes spécialisées embrassant tous les aspects du développement économique des pays membres.

La BDEAC s’insère tout à fait dans cette perspective et entend apporter une impulsion déterminante au développement de la sous-région.